La gaine, c’est pas que pour les rondes !

Pendant longtemps, la gaine a été perçue comme un accessoire dépassé, que seules nos grand-mères utilisaient. Culotte de mamie ou panty cache bibendum, la gaine avait une très mauvaise réputation il n’y a pas si longtemps. Elle a, aujourd’hui, retrouvé ses lettres de noblesse et les créateurs nous proposent des pièces qui incitent à la séduction pour une clientèle nostalgique de la lingerie d’avant. Découvrons ensemble tous les atouts de cet accessoire aussi utile que séduisant ….

L’histoire de la gaine

La gaine est un sous-vêtement féminin qui permet de maintenir une « silhouette féminine dessinée, maintenue, lissée comme par magie. Cette perfection qui se remarque même sur nos albums de famille […] est une invention des années 1930 qui se répand universellement » (Source : Histoire de la lingerie – Chantal Tomass et Catherine Örmen – Editions Perrin).

Digne descendant du corset (sous-vêtement plus rigide ayant également des vertus orthopédiques), la gaine est réalisée à l’aide d’un fil très novateur : le lastex. Ce fil permet de créer des textiles qui s’élargissent à volonté tout en assurant un certain maintien à l’individu qui la porte. La véritable révolution est que le Lastex reprend sa forme originelle. A partir de ce moment, la gaine devient le meilleur ami de la femme et la nouvelle arme des enseignes de lingerie. Ces dernières n’hésitent pas à jouer avec les couleurs et les formes afin de proposer des produits qui répondent aux besoins et devancer les envies de la femme.

Puis, la gaine disparaît subitement dans les années 70 pour laisser place aux « corps vrais », aux corps « 0 défauts » ! C’est l’avènement des régimes, du culte du corps sain et de la musculation. Alors que les pulpeuses, avec leurs jolis « bourrelets », étaient très appréciées auparavant, elles sont maintenant cachées et très critiquées. Leurs « défauts » sont synonymes d’une mauvaise hygiène de vie. Et puis, en 2000, Oprah Winfrey la papesse américaine du petit écran, fait l’éloge (de la gaine) dans son talk-show, déclarant que la lingerie Spanx était une de ses choses préférées. Et d’un coup, d’un seul, le marché de la gaine de maintien a explosé. Spanx devient le leader dans sa catégorie. Le marché triple en 8 ans, pour atteindre un chiffre d’affaires de 750 millions de dollars (450 millions d’euros) aux Etats-Unis”. (Les gaines de nos grands-mères font leur retour – Layla Demay – décembre 2009)

Et depuis, la tendance n’a pas changé, au contraire, avec « l’augmentation » des femmes pulpeuses, les enseignes ont dû garder un rythme de production pour satisfaire une « nouvelle » clientèle. Les pulpeuses se sont faites remarquer, et les enseignes ont compris l’importance pour ces femmes de mettre en valeur leurs formes tout en camouflant certaines zones « gênantes » pour elles. La gaine est donc devenue un formidable allié pour toutes les femmes, de toutes les morphologies.

Quelle gaine pour quelle morphologie?

On peut se perdre tant les offres sont multiples sur internet. On vous propose une vingtaine de modèles différents et votre choix qui, au départ, devait être très simple, se transforme en véritable cauchemar ! Décryptons ensemble les produits qui sont faits pour vous.

Sachez tout d’abord que lorsque l’on parle de lingerie pour la gaine, cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas utiliser de dessous. La gaine s’utilise par-dessus votre sous-vêtement.

La culotte gainante

Cette culotte (comme son nom l’indique) cible principalement les bourrelets du ventre. Vous avez donc une silhouette redessinée avec un ventre plat. Cet accessoire peut s’utiliser avec une jupe ou toute autre pièce de votre garde-robe car il ressemble à un dessous ordinaire. Préférez votre culotte taille haute car elle se fondra sous votre soutien gorge et sculptera votre silhouette.

Le body gainant

Le body est un sous-vêtement intelligent. Il est très confortable et permet de camoufler à la fois les bourrelets du ventre, des hanches mais aussi du dos (oui oui !). Ce produit redessine votre silhouette de manière époustouflante. Qu’il s’utilise quotidiennement ou de façon occasionnelle, vous en verrez les effets immédiatement. Le + : Plus facile à mettre que la culotte gainante. Le body est plus pratique aussi !

Le panty

Pour celles qui n’aiment pas leur culotte de cheval (moi je trouve ça très sexy), le panty est la solution qu’il vous faut.Où acheter votre sous-vêtement gainant ?

Vous pouvez trouver les gaines, sous toutes leurs formes sur Internet, dans les boutiques de lingerie et les boutiques de mode pour femme. Voici quelques adresses : Zalando (www.zalando.fr, La Redoute (www.laredoute.fr), Blanche Porte (www.blancheporte.fr), Lytess (www.lytess.com).

On vous invite également à faire un tour sur le site Mes Fringues, un comparateur spécialisé sur les vêtements qui possède un important rayon lingerie. C’est probablement sur ce site que vous trouverez un maximum de choix. Vous pourrez bien sûr en profiter pour comparer les prix et dénicher des promotions.

Vous pouvez également vous rendre en pharmacie pour vous renseigner sur les différents produits et faire votre choix. Votre pharmacien vous donnera des bons conseils selon votre morphologie et vos éventuels problèmes de santé.

No Comments